You are currently viewing Comment devenir formateur en CFA ?

Comment devenir formateur en CFA ?

Offrant de très nombreux avantages, le métier de formateur indépendant suscite de plus en plus d’attention. En plus de la liberté dont jouit la personne qui l’exerce, la flexibilité organisationnelle ainsi qu’un niveau de rémunération potentiellement élevé font partie des privilèges apportés par cette profession particulièrement stimulante. Devenir l’acteur principal dans ce milieu garantit aussi une satisfaction personnelle.

Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur le métier de formateur en CFA. Pouvant jouer le rôle d’assistant pédagogique. Le CFA ou Centre de Formation des Apprentis constitue un organisme de formation préparant au contrat d’apprentissage. Ces établissements dispensent une formation générale, théorique et technique, réalisée en alternance avec la formation pratique en entreprise.

Mais alors, quelles sont les étapes pour devenir formateur en CFA ? Nous vous donnerons les détails dans cet article, étape par étape. Dans une première partie, nous en apprendrons davantage sur la profession de formateur en général, avant de nous pencher sur le domaine de la formation en CFA.

Prêts à tout comprendre ? C’est parti ! 

LE MÉTIER DE FORMATEUR

Un métier qui ne nécessite aucun diplôme particulier…

Aucun diplôme n’est nécessaire

Contrairement aux professions règlementées, l’exercice d’une activité de formation ne nécessite pas obligatoirement la détention d’un diplôme. En effet, la principale condition pour devenir formateur repose sur la possession d’une expertise spécifique dans un domaine particulier. Aucun niveau de diplôme n’est ainsi imposé à ceux qui souhaitent exercer la profession de formateur indépendant pour adultes.

En somme, tout le monde peut devenir formateur et déclarer son activité de formation, à condition de disposer d’une connaissance approfondie dans la spécialité concernée.

Suivre une formation de formateur

Bien qu’aucun diplôme ne soit requis, se former au métier de formateur est recommandé. En effet, même si disposer de compétences distinctes est primordial, savoir les transmettre et les enseigner l’est également. Avant de débuter cette activité, l’acquisition de compétences pédagogiques par le biais d’une formation dans le domaine de l’enseignement est de ce fait indispensable.

Pour ce faire, nous conseillons vivement de suivre une formation de formateur. Ciblant les entrepreneurs aspirant à exercer ce métier, ces programmes très complets englobent toutes les compétences pédagogiques, techniques et technologiques, indispensables à l’exercice de cette profession. Participer à ce genre de formation est donc fortement recommandé avant d’entreprendre votre activité de formateur.

…mais qui requiert l’obtention d’un agrément de formateur

L’obtention d’un agrément est obligatoire pour exercer en tant que formateur indépendant. En effet, le secteur de la formation professionnelle est encadré par des règles strictes, imposant notamment la déclaration de votre activité de formation en préfecture. Aussi connu sous le nom de numéro de déclaration d’activité ou numéro d’agrément, cet agrément de formateur est indispensable pour intégrer le monde de la formation professionnelle.

Les étapes à suivre pour obtenir votre numéro de déclaration d’activité

Pour obtenir votre numéro de déclaration d’activité de formateur, adressez votre demande à la DREETS de votre région. Pour ce faire, vous devez disposer d’une structure juridique. Peu importe votre statut, indépendant, auto-entrepreneur ou entreprise, votre structure doit être apte à facturer et à représenter votre activité de formation

Une fois votre structure mise en place, vous devez dispenser votre première formation professionnelle. En effet, votre première convention de formation doit être remise à la DREETS pour témoigner de votre capacité à réaliser des formations. Il reste ensuite à envoyer votre dossier de demande réunissant les documents suivants : 

  • votre première convention de formation,
  • un extrait Kbis de moins de 3 mois,
  • ainsi que le bulletin n°3 du casier judiciaire du dirigeant.

Après examen de votre dossier, les services de la DREETS vous attribueront ou non un numéro d’agrément dans un délai d’un mois.

Si vous ne souhaitez pas vous pencher sur ces sujets, il peut être intéressant de passer par des sociétés spécialisées. À titre d’exemple, la société Digi-Certif propose des formations de formateur éligibles au financement CPF. Elle propose également d’obtenir pour vous votre agrément de formateur et de vous faire passer la certification Qualiopi

LES CONDITIONS POUR DEVENIR FORMATEUR EN CFA

Justifier de qualifications minimales

L’accès au métier de formateur en CFA ne nécessite aucun passage de concours. En effet, le CFA procède lui-même au recrutement des formateurs avec lesquels il veut collaborer. En revanche, il existe des qualifications fixées par le Code du travail à faire valoir pour occuper ce poste :

  • Soit disposer d’une qualification identique à celle requise pour un poste similaire dans un établissement public ;
  • Soit détenir un diplôme au moins équivalent à celui préparé par les apprentis dans le cadre des fonctions d’enseignements théoriques, techniques et pratiques.

Justifier de plusieurs années d’expérience professionnelle

Pour exercer le métier de formateur au sein d’un CFA, la détention de plusieurs années d’expérience professionnelle significative dans la spécialité choisie fait partie des prérequis. Vous devez ainsi justifier d’au moins deux ans d’expérience au cours des dix dernières années. Le fait d’avoir encadré auparavant une équipe ou d’avoir été le tuteur d’un apprenti constitue un avantage supplémentaire.

Disposer des qualités pédagogiques nécessaires

En plus d’avoir des connaissances à transmettre, vous devez disposer du potentiel pédagogique nécessaire. En tant que formateur en CFA, il est indispensable de savoir concevoir du contenu pédagogique en phase avec les besoins des apprentis et adaptés à leur niveau de compréhension. Par ailleurs, savoir transmettre vos connaissances et compétences de manière claire est primordial.

Benoît Boitard

Benoît Boitard est entrepreneur. Diplômé de Sciences Po Paris, spécialité management et qualité au sein des organisations, il est auditeur Qualiopi et responsable qualité au sein de plusieurs organismes de formations depuis 2020.